Crédits et Conseils - Rachat de crédits

Home

partager sur facebook

Normes pour un rachat de crédit

 

Les Normes pour un rachat de crédit et les causes de refus ne sont pas toujours transparents. Voyons ensemble comment éclaircir tout cela. Ainsi, vous saurez quels sont les critères d’évaluation lors de l’analyse d’un tel dossier de crédit. Crédits et Conseils est courtier en financement, il vous accompagne pour tout type de prêt. Rachat de crédits, prêt immobilier, financement de travaux. Pour toute demande de prêt vous pouvez utiliser notre simulateur en cliquant sur le lien suivant :

 

Simulation - Normes d'acceptation pour un rachat de crédit

 

Les critères d’évaluation d’un dossier de rachat de crédit

 

Les établissements de crédit ont certes des normes pour un rachat de crédit différentes pour accepter un dossier qui leur est soumis. Toutefois, ils demandent pratiquement les mêmes pièces justificatives.

En plus, Normes pour un rachat de crédit sont similaires. Pour pouvoir faire vous-même une évaluation de votre dossier, voici ce que les banques vont analyser :

 

1. La situation financière de votre foyer

 

En effet, la solvabilité du demandeur d’un rachat de crédit est tout aussi importante que dans le cas de n’importe quel type de prêt. Pour évaluer ce critère, l’établissement de crédit vérifie que la somme des mensualités des crédits ne dépasse pas le tiers de vos revenus.

Toutefois, sachez que beaucoup d’établissements sont indulgents dans leur analyse. Si les calculs montrent que le reste des revenus est suffisant pour vivre, alors le seuil mentionné plus haut peut même atteindre la moitié des revenus.

 

2. Une gestion financière saine

 

Ce critère d’évaluation d’un dossier de rachat de crédit est souvent négligé. En fait, tout établissement de crédit regardera vos comptes bancaires au moins pour les 3 à 6 mois précédant la demande. Par conséquent, il vaut mieux s’assurer que vous n’avez pas de découvert pendant cette période.

En plus, si vous arrivez à bien gérer votre budget mensuel, cela constituera un atout essentiel dans le scoring de votre dossier.

 

3. Critères d’évaluation liés à la situation professionnelle de l’emprunteur

 

Les statuts les plus appréciés lors de l’évaluation d’un dossier de rachat de crédit sont ceux de salarié en cdi ou retraité. Toutefois, les travailleurs non-salariés, les artisans et commerçants, les gérants de société, les professions libérales ne sont pas exclus.

Cependant, ils doivent fournir les trois derniers avis d’imposition. En plus des liasses fiscales, les trois dernières déclarations 2035 sont également à rajouter au dossier.

Enfin, avoir des revenus réguliers est une garantie financière qui sera prise en compte.

 

Normes d'acceptation pour un rachat de crédit

 

4. Une ou plusieurs garanties

 

Toute banque demandera une garantie pour diminuer les risques de défaillance ou retard de paiement d’un crédit. Dans le cas d’un rachat de crédit, ce critère d’évaluation est important. Si vous avez un bien immobilier, ce qui est certainement le cas lors d’un rachat de crédit immobilier, alors vous avez votre garantie. L’hypothèque de ce bien immobilier constituera une garantie.

Si en plus vous disposez d’autres biens immobiliers, votre scoring augmentera. Enfin, si vous n’avez pas une telle garantie ou si elle déjà grevée d’une hypothèque rendant le bien insuffisant, le cautionnement d’un tiers peut être une solution. En effet, les établissements de crédit acceptent de plus en plus ce genre de garantie.

Pour ne pas dire qu’il y a certains fonds de garantie qui peuvent cautionner un crédit. En fonction de votre situation, cherchez la solution la mieux adaptée dans votre cas.

 

5. Normes pour un rachat de crédit : l’âge de l’emprunteur

 

Bien que ce ne soit pas un critère toujours annoncé par les institutions de crédit, l’âge peut jouer un rôle déterminant. Ainsi, pour une fois, être jeune peut vous apporter des points. En effet, les banques apprécient les jeunes en bonne santé. Même si vous n’êtes qu’en début de carrière, cela sera mieux côté que d’être à la retraite.

Cependant, si vous êtes plus âgé, l’âge n’est pas un critère d’exclusion pour un rachat de crédit. Comme la durée de vie s’allonge, il n’est pas rare que les banques acceptent même des dossiers des personnes plus âgées. Toutefois, assurez-vous que la date de la dernière mensualité de votre rachat de crédit se passe avant 80 ans. Sinon, vous avez peu de chances d’obtenir un crédit.

Enfin, pour un crédit immobilier, même l’âge de 90 ans peut être tolérée comme limite de ce dernier remboursement. Dans ce cas, une retraite suffisante et autres garanties supplémentaires peuvent être sollicitées afin de sécuriser le remboursement du crédit.

 

6. Analyse détaillée de la situation matrimoniale

 

Parmi les pièces justificatives qu’un établissement financier demande pour la constitution du dossier de rachat de crédit se trouvent bien entendu celles concernant votre situation matrimoniale. En effet, vous devrez présenter un livret de famille au moins. En plus, vous devrez envoyer une copie de votre contrat de mariage ou de divorce si vous n’êtes plus marié/e.

Même les couples pacsés ont à fournir ces éléments. En plus, le fait d’être en couple peut représenter souvent un avantage. La situation du conjoint, que ce soit professionnelle ou financière, sera ainsi prise en compte. Si votre partenaire a une situation professionnelle stable, cela jouera certainement dans l’évaluation de votre dossier.

 

7. Les prêts composant le rachat de crédit

 

Bien que tous les types de crédits soient tolérés normalement dans le cadre d’un rachat, lors de l’analyse d’un dossier les critères d’évaluation peuvent être différents. Ainsi, une dette de jeu ne sera certainement pas prise seule comme objet d’un rachat de crédit. Pas plus que l’achat d’un terrain par exemple. À moins que ce terrain soit accompagné d’un prêt immobilier pour la construction de la résidence principale.

Il y a de nombreux exemples qui peuvent constituer des motifs de refus d’un dossier de rachat de crédits. Par exemple, si vous voulez faire racheter un crédit pour des travaux avec un autre prêt professionnel. Ces deux types de crédit ne sont pas appréciés dans le cadre d’une telle opération.

Mais voyons quelles sont les causes les plus courantes de refus d’un dossier de rachat de crédit.

 

Critères d’évaluation pour le refus d’un dossier de regroupement de crédits

 

Comme nous avons déjà commencé à l’expliquer plus haut, certains crédits ne sont pas éligibles seuls à une telle opération. En plus, même la présence d’un tel type de crédit peut vous coûter quelques points en moins.

Une cause qui provoque le rejet d’un dossier de crédit est la perte des droits civiques. Ainsi, si vous êtes en instance de jugement vous avez déjà peu de chances d’obtenir un crédit. Si en plus vous avez perdu vos droits civiques, alors ce n’est même pas la peine d’essayer.

D’autres critères peuvent constituer des motifs de rejet comme par exemple ne pas avoir la nationalité française. Toutefois, si vous avez une carte de long séjour et répondez à tous les autres normes pour un rachat de crédit, alors vous avez vos chances.

Si vous êtes en instance de divorce, cela peut vous enlever des points dans l’analyse de votre dossier.

Si vous êtes fiché/e à la Banque de France pour un incident de paiement, votre dossier de rachat de crédit peut être refusé. Le Fichier central des chèques (FCC) ou le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) sont également sensibles. Évitez donc de vous retrouver inscrit/e dans ces fichiers.

En plus, avoir déposé un dossier de surendettement peut aussi compromettre gravement vos chances d’obtention d’un nouveau crédit.

Inutile de vous préciser que des revenus instables ou une mauvaise gestion financière sont des motifs de refus. Ainsi, évitez les découverts, les retraits importants en numéraire, etc.

Si vous êtes à la recherche d’un rachat de crédit, n’hésitez pas à faire appel à Credits et Conseils. Nous ferons rapidement une analyse de votre situation et vous aiderons à monter un bon dossier.

Nos coordonnées

Crédits & Conseils
55 Avenue Jean-Jaurès
51100 Reims
Tél. : 03 26 09 21 86
Port. : 06 38 42 52 79
Fax. : 03 51 08 17 10

Nous vous appelons

Téléphone

Nos affiliations