Crédits et Conseils - Rachat de crédits

Home

partager sur facebook

Refus d’un rachat de crédit

 

Il est important de connaitre les motifs de refus d’un rachat de crédit. Ainsi, vous saurez exactement les situations à éviter.

Les organismes de crédit ont des critères assez proches pour refuser un dossier de rachat de crédit. Voyons ensemble ces motifs.

Crédits et Conseils est spécialiste du regroupement de prêt et financement immobilier. Pour toute demande de prêt vous pouvez utiliser notre simulateur en cliquant sur le lien suivant :

 

Simulation - refus d'un rachat de crédit

 

Les principaux éléments entraînant le refus d’un rachat de crédit

Bien que l’analyse des dossiers de rachat de crédit ne soit pas très différente de celle d’un prêt en première instance, les motifs de refus d’un rachat de crédit peuvent souvent coïncider.

Les motifs d’un tel refus sont souvent liés au taux d’endettement trop important, un fichage à la Banque de France, mais aussi la perte des droits civiques.

 

Le fichage à la Banque de France

 

Le fichage à la Banque de France n’est jamais un atout pour obtenir un crédit. Par conséquent, pour obtenir un rachat de plusieurs crédits non plus. En effet, le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) est un frein pour le regroupement des crédits. Cela s’explique simplement par le fait qu’une inscription dans ce fichier montre que vous avez déjà eu des incidents de remboursement pour un ou plusieurs crédits.

Sachez que vous pouvez consulter ce fichier en adressant une demande en ligne ici, auprès de la Banque de France.

Un autre fichier sensible est le Fichier Central des Chèques (FCC). On y inscrit tous les incidents financiers des particuliers. Ainsi, si vous avez émis un chèque sans provision, vous pouvez vous retrouver dans ce fichier. Toutefois, si vous régularisez votre dette, vous pouvez éviter cette inscription.

L’inscription dans le FCC est faite par les banques ou les tribunaux, mais aussi par la commission de surendettement. En plus, sachez que vous pouvez être inscrit dans ce fichier si vos découverts sont répétés et vos retraits d’argent trop importants. Vous risquez également le retrait de votre carte bancaire.

Par conséquent, un fichage à la Banque de France est un motifs de refus d’un rachat de crédit.

 

Un taux d’endettement trop important

 

Un rachat de crédit peut être refusé si votre taux d’endettement dépasse le tiers de vos revenus. Par conséquent, il vaut mieux faire vos calculs à l’avance. Le total de vos revenus mensuels doit être au moins trois fois supérieur à celui des mensualités à rembourser.

Toutefois, s’il s’agit d’une situation temporaire, votre dossier peut passer quand même. Ainsi, il faut prouver que vos revenus mensuels attendus par la suite dépasseront ce seuil.

Enfin sachez qu’en cas de rejet d’une demande de rachat de crédit pour ce seuil d’endettement, tout n’est pas perdu. En effet, vous pouvez réajuster la demande ou apporter des éléments justificatifs supplémentaires offrant la garantie de votre solvabilité.

Par exemple, vous pouvez demander une durée de remboursement plus grande. Cela risque d’augmenter le taux d’intérêt du rachat de crédit. Néanmoins, cela peut rendre votre dossier recevable.

 

Autres critères de refus d’un rachat de crédit

 

L’inadéquation aux critères d’acceptation d’un dossier de regroupement de crédit peut être due à d’autres motifs que ceux évoqués plus haut.

L’établissement de crédit va analyser votre situation professionnelle. Une précarité du travail peut péricliter l’acceptation de votre dossier. Ainsi, l’instabilité de l’activité ou des revenus sont des raisons qui peuvent être invoquées lors d’un rejet. Votre profession est donc importante, mais également votre statut professionnel.

La situation familiale peut aussi constituer un motif de refus si elle implique trop de dépenses mensuelles. La banque analysera votre situation matrimoniale, personnes à charge, etc. Toutefois, votre situation familiale peut devenir un atout si elle est stable. Il en est de même si votre conjoint a une meilleure situation professionnelle que la vôtre.

Les crédits en cours seront examinés lors de l’évaluation de votre dossier. Si vous êtes en surendettement, cela risque d’être difficile.

 

Quelques pistes pour contourner le refus d’un rachat de crédit

 

Même si vous avez essuyé un rejet d’un dossier de rachat de crédit, cela ne signifie pas que vous avez perdu tout espoir. En effet, il existe plusieurs solutions pour améliorer votre situation.

Avant de voir les pistes pour dépasser ce refus, sachez que vous devez connaître les motifs de refus d’un rachat de crédit. Ainsi, vous serez en mesure de travailler sur vos points faibles afin de les présenter sous un meilleur jour.

 

refus d'un rachat de crédit

 

Piste n°1 : continuer vos recherches

 

Si vous êtes à la recherche d’un rachat de crédit, il est fort probable que votre dossier ne soit pas accepté du premier coup. Ainsi, la première piste la plus simple est celle de continuer vos recherches.

L’internet regorge de sociétés proposant des crédits et aussi des regroupements de prêts. Vous pouvez trouver des comparateurs et même des outils de simulation. Vous pouvez également faire appel à un courtier comme Crédits et Conseils. Ce professionnel du crédit connaît bien son métier et peut vous aider. Ainsi, il vous aidera à consolider votre dossier afin d’augmenter vos chances d’obtention. Un courtier a aussi une marge de négociation avec les banques. Par conséquent, il peut vous proposer des offres de rachat de crédit. Il saura comment rendre votre dossier recevable.

Faire appel à un ou plusieurs courtiers ne vous coûtera rien normalement. En effet, cette démarche est gratuite. Par conséquent, s’il y a des courtiers qui vous demandent de l’argent pour une offre, passez votre chemin. Les frais des courtiers sont payés seulement si vous acceptez l’offre proposée.

 

Piste n°2 : le regroupement de crédit entre particuliers

 

Même si le regroupement de prêts entre particuliers n’est pas connu, il existe. En plus, il prend de plus en plus d’ampleur. De plus en plus de plateformes en ligne proposent ce genre de service.

Cette piste se base sur un principe très simple : le regroupement des crédits en dehors du système bancaire traditionnel. Les frais sont inférieurs et le taux d’emprunt concurrentiel. Avec ce type de rachat, les risques de refus d’un rachat de crédit diminuent. En effet, la mensualité du nouveau crédit sera moins importante que le total de vos mensualités actuelles.

Crédits et Conseils est une société qui propose des solutions flexibles. La politique bancaire classique est contraignante. Elle exclut beaucoup de candidats. Nous l’avons compris et c’est pour cette raison que nous proposons aux emprunteurs en difficulté des solutions adaptées à leur situation. Ainsi, nous adaptons le taux d’emprunt à leur cas particulier.

Vous pouvez contacter Crédits et Conseils et adresser votre dossier en quelques clics. Et si vous préférez votre smartphone, il suffit de photographier vos justificatifs et de nous les envoyer. Simple et rapide !

Par conséquent, pour éviter le refus d’un rachat de crédit, vous pouvez faire appel à nos services. Le regroupement de prêts entre particuliers est une bonne alternative au modèle bancaire classique.

 

Piste n°3 : le dossier de surendettement

 

Déposer un dossier de surendettement est une solution provisoire pour résoudre vos difficultés financières.

En effet, une commission de surendettement analysera votre dossier.

Si vous n’arrivez plus à faire face à vos dettes personnelles (crédits, factures, etc., …) vous pouvez déposer un dossier de surendettement. Cette démarche gratuite se fait par courrier ou directement au guichet le plus proche de votre domicile. Pour connaître les adresses de ces bureaux, voir ici.

Pour savoir tous les détails de cette procédure, consulter le site Service-public.fr ici.

Si votre dossier est accepté, une ou plusieurs solutions vous seront proposées. Néanmoins, vous n’êtes pas obligé/e de les accepter.

En conclusion, un refus d’un rachat de crédit ne doit pas vous décourager. Si vous pensez que c’est la solution pour votre problème, vous trouverez certainement une piste.

Nos coordonnées

Crédits & Conseils

55 Avenue Jean-Jaurès
51100 Reims
Tél. : 03 26 09 21 86
Port. : 06 38 42 52 79
Fax. : 03 51 08 17 10

Nous vous appelons

Téléphone

Nos affiliations